Les huiles du Moulin de Pesselières

 

Au Moulin de Pesselières on y vient pour acheter de l'huile de noix et de noisettes ou bien pour y apporter sa récolte de noix (décortiquées) ou d'amandons de noisettes pour la faire transformer en huile : c'est un moulin à façon.

Le moulin tourne pour les particuliers pendant les mois d'hiver et avec les excédents des fruits cédés par ses clients, l'artisan huilier fabrique des huiles fraîches toute l'année qui seront vendues dans la boutique du Moulin.

Ces huiles 100% vierges et de première pression aux qualités nutritionnelles et gustatives d'exception seront parfaites pour l'assaisonnement.

  Moulin de Pesselières, huilerie artisanale

 

 

Retrouvez le processus de fabrication de notre huile en images :

 Voir le reportage intégral

 

 

L'huilerie, telle qu'elle se présente aujourd'hui, est en activité depuis la seconde moitié du 19e siècle. Le mécanisme de fabrication de l'huile de noix a été électrifié vers 1950 ; auparavant la meule était actionnée par un cheval dont le harnais était raccordé au centre de la meule par un timon en bois ; le cheval devait être suivi continuellement pour éviter qu'il ne s'arrête.

La meule dormante est composée d'un socle de pierre surmonté d'un bassin taillé dans un bloc ;
la meule tournante est taillée dans un bloc de pierre issu des carrières de Malvaux (près de la Charité-sur-Loire, Nièvre), de forme tronconique.

Cette meule tourne autour d'un axe vertical mu par un système mécanique électrifié. Sur le côté de l'axe est fixée la râpe servant à ramener les cerneaux sous la meule.

 

 

Le poêle se trouve dans le foyer, sous la hotte de la cheminée : sur un socle de briques réfractaires entourant le foyer repose un chaudron cylindrique en fonte. Un agitateur vertical en fer permet de mélanger continuellement la pâte de noix.